Passionné d'automobile depuis toujours, j'ai créé ce blog comme un lieu de passion et d'échange, un peu à l'image du mythique autodrome de Montlhéry que j'ai choisi comme symbole.
Partager mes photos et celles que je récupère insatiablement sur la toile...voilà mon leitmotiv.
Automobile enthusiast since always, I created this blog as a place of passion and exchange, a bit like the legendary racetrack of Montlhery I chose as symbol. Share photos and the ones I get insatiably on the net ... that's my motto
.

N'hésitez pas à partager mes images si vous les appréciez.

Aussi, vous pouvez me joindre à frenchautodrome@gmail.com pour échanger, me faire part d'un rassemblement, faire quelques photos...
Feel free to share my images if you like.
Also, you can join me on frenchautodrome@gmail.com...

vendredi 14 novembre 2014

Honda Accord Tourer 2.0 Sport 2004 : bilan fiabilité 10 ans et 155 000 km

Cela fait quelques temps que j'y pense.
Mais comme souvent, le temps manque...

Bref, là j'en ai un peu, j'en profite donc pour faire un petit bilan fiabilité de mon break Honda Accord Tourer 2.0 Sport de 2004 (une Gen7 type CM1 donc) qui totalise aujourd'hui 155 000 km.
Je sais bien qu'il intéressera très peu de personnes. Mais je partage....  ;-)

Petit rappel des entretiens rituels basiques :
Les vidanges sont tous les ans ou 20 000 km max avec filtre à huile.
Le filtre à air, celui d'habitacle, les bougies et le jeu aux soupapes* tous les 45000 km.

à 147 000 km (cette année) :

Remplacement du liquide de refroidissement d'origine (donné pour 10 ans) + remplacement du calorstat en préventif (une vieille habitude des voitures françaises...)

à 134000 km (mi 2013) :

- Remplacement des 4 amortisseurs par des Bilstein B8(référence avant: 24-107303; référence arrière : 24-107945) + 4 ressorts H&R -35mm (référence : HR29281-2)
Les amortisseurs d'origine auraient pu, peut être, faire encore 10 000 km peut être, mais après démontage, les tiges étaient fatiguées et l'amortissement avec des points durs et des points "vides".
J'ai profité de cette occasion pour la rabaisser légèrement, ce qui l'a ramené à une hauteur proche du kit Honda Sport (-25 mm).

- Remplacement de tous les silentblocs de triangles inférieur avant : les deux "gros" en forme de camembert (un à l'avant de chaque triangle inférieur) étaient craqués. La voiture devenait floue en appui....
L'autre à l’arrière de forme cylindrique faisant office de pivot à aussi était remplacé, plus par prévention ( les triangles démontés, j'en ai profité). Même chose pour celui au milieu des triangles là où se fixe la fourche d'amortisseur.

- Remplacement des biellettes de barres antiroulis avant et arrière + des paliers de barres antiroulis en préventif. Les avants "gloglotaient" un peu, parfois... (je suis maniaque) et tant qu'à faire j'ai changé les arrières.

- Remplacement du condenseur de climatisation (radiateur situé devant le radiateur moteur) + cartouche déshydratante : exposé derrière l'ouverture basse de la jupe avant, il se prend tous les gravions "explosant" les petites ailettes en alu.... Le radiateur finit par s'affaisser. Il était quasi HS. Un choc dans à park-stop l'a fini....  :-(

- Remplacement du coude tressé d'échappement (après collecteur) : la tresse inox de celui d'origine était découpée au niveau d'un sertissage.

A 126 000 km fin 2012 :

- Disque (et plaquettes biensûr) de frein avant
- Joint filtre du VTC en préventif : aucune préconisation à ce sujet. Seulement avec le temps il peut s'encrasser et causer des accoups de fonctionnement moteur (connu sur le K20 des civic type R). En s'encrassant il obstrue le passage de l'huile alimentant le calage variable des arbres à cames (je ne parle pas du VTEC qui est encore autre chose). De même en filtrant moins bien, la poulie variable du VTC peut se dégrader à long terme (problème connu sur les nissan 200 sx par exemple). Le joint coute quelques euros et pour le remplacer il faut juste démonter le tendeur automatique de la courroie d'accessoire...

A 116 000 km (début 2012) :

Remplacement de l'étrier de frein arrière gauche. Voilà ce qu'on pourrait appeler un imprévu. Un entretien anormal... Aussi bien sur la berline que sur le break, c'est un des points faibles de l'auto.
Le prix des étriers d'origine (plus de 400 euros pièces) n'étant pas en adéquation avec la faible longévité (inacceptable selon moi), je l'ai remplacé par un adaptable de la marque danoise "Budweg" référence 342098 coutant presque 3 fois moins cher...

A 106 000 km (début 2011) :


Remplacement de la poulie damper de courroie d'accessoires (montée en bout de vilebrequin) : le damper (silentbloc au centre) était fatigué provoquant un léger battement de la poulie.

A 87 000 km (mi 2010) :

 Remplacement de l'étrier de frein arrière droit par le propriétaire précédent.

Avant ce kilométrage rien de notoire en dehors des vidanges et autres consommables à remplacer de manière normal.

Aucun voyant intempestif, aucune panne électrique, aucune panne immobilisante, TOUT fonctionne.
Si ce n'est les étriers de frein arrière à la longévité douteuse et la gâche électrique du hayon qui m'a causé quelques agacement fin 2010. Remplacée par une plus récente d'occasion.
Et j'oubliais, comme sur la berline, les tirants de portes arrière qui grincent ! 

Voilà le bilan qui à mon sens est, malgré les quelques rares points noir, très positif.
Rotules, ligne d'échappement (hormis le coude), les bras de suspensions arrière sont d'origine.

J'espère remettre autant de kilomètres au compteur...

* pour les non initiés de la marque, il faut savoir que les moteurs Honda à système VTEC (double ou simple) ont le jeu aux soupapes réglable. A contrôler tous les 45000 km. Ceci prend 3/4 d'heure en garage. Tout est pensé pour que cette opération qui n'existe plus chez les autres constructeurs ne soit pas onéreuse. Le cache arbre à cames se démonte rapidement (pas de bazar, rien à démonter au dessus).... Contrôlé et corrigé si nécessaire, même à 200 000 km passés le moteur ne cliquette pas....