Passionné d'automobile depuis toujours, j'ai créé ce blog comme un lieu de passion et d'échange, un peu à l'image du mythique autodrome de Montlhéry que j'ai choisi comme symbole.
Partager mes photos et celles que je récupère insatiablement sur la toile...voilà mon leitmotiv.
Automobile enthusiast since always, I created this blog as a place of passion and exchange, a bit like the legendary racetrack of Montlhery I chose as symbol. Share photos and the ones I get insatiably on the net ... that's my motto
.

N'hésitez pas à partager mes images si vous les appréciez.

Aussi, vous pouvez me joindre à frenchautodrome@gmail.com pour échanger, me faire part d'un rassemblement, faire quelques photos...
Feel free to share my images if you like.
Also, you can join me on frenchautodrome@gmail.com...

lundi 3 mars 2014

Plaisir simple

Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas taillé un bout de route pour partir en WE ou congés.
Ce fut chose faite ce WE.
Quel pied ! Rouler avec pour horizon, la détente et voir le paysage défiler.
Faire une autre route que celle du quotidien maison-boulot-maison. Celle où il y a toujours un bouchon. Et lorsqu'elle n'est pas surchargée, un "crabe" roulant 20 km/h en dessous de la limitation (déjà pas bien élevée...) suivi par d'autres timides n'osant le doubler...vous restreint à faire la même chose.

Certes, ce WE je n'étais pas seul non plus. D'abord dans la voiture. Avec femme et enfants.
Ce qui déjà pose un minimum la conduite. Même si Mme n'est pas un frein comme ce peut être souvent le cas....  :-p (non, je ne suis pas macho, c'est un constat)
Ensuite la "monture" familiale qui pose aussi la conduite.
Bien que n'étant pas un veau. Le 2L atmo simple VTEC (Oui Rudrud, je sais.... :-) ) Et le châssis d'origine déjà assez dynamique (pour le gabarit), un peu plus dynamique encore avec le kit "Bibi - H&R" font de ce teckel, une voiture procurant malgré tout du plaisir.
Et pour finir le tableau, le bout d'autoroute pratiqué était, vous vous en doutez, limité à 130.
Et les routes secondaires à 90...

Mais tout de même. Ça fait du bien de pouvoir, en sortie de péage, balancer l'aiguille du compte-tours dans la boite à gants et d'entendre siffler, distribution par chaîne et injecteurs !
Faire quelques relances dans les petites routes.
Et apprécier le contrôle de la (lourde) caisse opéré par mon fabuleux kit de "suspattes".

Bref, le bonheur de rouler. Rien que ça...